Un lieu unique de convergence et de rencontres

Un théâtre en extérieur qui accueille des spectacles vivants en milieu rural
  Musique    Danse    Théâtre    Jeunes talents    Expositions  

 

Rendez-vous 2019 Dernière mise à jour : 7 août 2019, 11h20

  

 Festival "L’art est dans le pré" : du 6 juillet au 3 août

Le neuvième festival "L’art est dans le pré" propose un bouquet de propositions permettant à chacun(e) de composer "son" festival parmi seize spectacles présentés en danse, théâtre, musique et chanson à texte.
La danse, quant à elle, est concentrée sur une semaine, du 30 juillet au 3 août, afin de proposer un stage pratique de six jours et de permettre à un public ciblé d'assister aux spectacles de ce temps fort de danse, unique dans le département.

 Nous suivre sur Facebook  Nous suivre sur Instagram

Un bar et une restauration "maison" sont proposés à l’occasion de chaque manifestation. Un vélum protège la scène et le public des intempéries. Les spectacles ont lieu même s’il pleut.

 Télécharger le flyer  Télécharger le programme complet  Regarder le teaser

 

 Samedi 6 juillet - Musique

15h et 20h : "Suites de Bach revisitées". Pauline Bartissol (violoncelle) et Jean-Charles Richard (saxophone), d'après Jean-Sébastien Bach

Les deux musiciens souhaitent mêler leur propre imaginaire à ce chef d’œuvre de Jean-Sébastien Bach. A la fois compositeurs et improvisateurs, les musiciens baroques et les musiciens de jazz sont plus proches qu’on ne le pense. Ici, le dessein est de retrouver et de servir l’intention du compositeur en contournant les versions de référence, de replacer ces suites sur le territoire des musiques et des danses populaires, de détourner l’objet pour en tirer de la fraîcheur, de la liberté et des sonorités nouvelles.

 

 Dimanche 7 juillet - Musique

15h : "Sieste musicale". Claire Gratton (violoncelle) et Axel Bouchaux (contrebasse)

Les deux musiciens improvisent dans le pré.

DR. DR.

 

 Samedi 20 juillet - Chanson

15h et 20h : "Balades électriques". Evie (basse, clavier, voix), avec Guillaume Laprade (guitare, looper)

Pour son nouvel album, Evie installe un univers lumineux et électrique qui distille quelques boucles électro mixées aux sons organiques, aux frontières de la pop et de la chanson française. S’ouvrent ainsi d’autres lendemains et de nouveaux horizons sonores, intenses et poétiques, vers lesquels elle nous emmène au gré de ses ballades. Pour l’occasion Evie présentera quelques nouvelles chansons de son prochain album.

 

 Vendredi 26 juillet - Théâtre

20h : "Notre Faille". Petite Foule Production. Mise en scène : Marine Colard

Avez-vous déjà imaginé ce que pourriez faire pendant que votre plat se réchauffe au micro-ondes ? "Notre Faille" est composée de micro-fictions et propose un "micro-théâtre" qui tend vers la question : sommes-nous proches de l'effondrement ?

L’expérience majeure de la modernité, selon le sociologue Hartmut Rosa, est celle de l'accélération. Partant d'une recherche sur notre famine temporelle collective, "Notre Faille" interroge le rapport intime de chacun au temps.

Gregor Daronian Kichner. Esse Vanderbruggen.
Marine Colard. Sylvain Ollivier.
Nama Keita.

 

 Dimanche 28 juillet - Astronomie, musique et poésie

21h : "Les nuits étoilées de La Faramine". Avec Gilles Sautot (astronome), Jean-Paul Richalet (scientifique), Sophie Pincemaille (comédienne, Compagnie d'Avigny) et Isabel Simon (clarinettiste)

Une causerie sur la Lune… Une soirée d’échange, de ballades musicales poétiques et célestes. Les passionnés et les couche-tard observeront la lune et ses cratères ainsi que toutes les merveilles du ciel d’été dans une lunette et un gros télescope.

Jean-Paul Richalet.
Gilles Sautot.
Sophie Pincemaille.
Isabel Simon.

 

 Mardi 30 juillet - Danse et arts plastiques

19h30 : "mA". Compagnie Furinkaï. Chorégraphie et interprétation : Satchie Noro et Yumi Rigout. Musique : Diego Aguirre

Ce duo crée un espace de dialogue et de jeu que les deux femmes, mère et fille, traversent en croisant leurs héritages, de la danse classique au cirque en passant par l’aïkido… En tête-à-tête, en corps-à-corps, au coude-à-coude dans un contact subtil, entre enroulement, étreinte et consolation.

Satchie Noro (à droite) et Yumi Rigout (à gauche). Diego Aguirre.

21h : "Oscyl Variation". Viadanse, Centre Chorégraphique National BFC. Chorégraphie : Héla Fatoumi et Eric Lamoureux

Héla Fatoumi et Eric Lamoureux aiment à faire dialoguer leur danse avec des matériaux inédits. Dans "Oscyl Variation", il s’agit d’objets mobiles inspirés d’une sculpture de Hans Arp, "Entité ailée". Ainsi, couleurs, formes et mouvements distillent leur énergie et leurs sensations dans l’espace scénique. Étrange et ludique performance chorégraphique, "Oscyl Variation" transporte le spectateur dans un paysage poétique qui bouleverse la perception.

Clémentine Maubon. Sarath Amarasingam.
JIm Couturier. Bastien Lefèvre.

 

 Mercredi 31 juillet - Danse et théâtre

19h30 : "Yegua". Compagnie Les chevaux célestes. Céleste Solsona et trois chevaux (Assia, Alina et Louchi)

Ce spectacle atypique met en scène trois chevaux évoluant librement autour de Céleste Solsona, qui les invite au jeu et les monte librement sans aucun harnachement. Une approche sensible et intuitive où les animaux ont la parole. Témoins de la beauté qui émane naturellement des chevaux, les spectateurs se laissent toucher par l’authenticité du monde animal.

Céleste Solsona.

15h et 21h : "La vache et son prisonnier. Road movie champêtre et chanté". Compagnie Barbès 35. Conception, écriture, réalisation et interprétation : Jean-Baptiste Gillet. Collaboration et direction d'acteur : Cendre Chassanne

Le comédien Jean-Baptiste Gillet, s’appuyant sur le scénario et sur le film d'Henri Verneuil, en fait un récit personnel enrichi de son point de vue. Digressions, blagues et chansons cultes, provocations vis-à-vis de Verneuil et de Fernandel. On revit le film, on est pris d’empathie pour ce soldat qui s’amourache d’une vache, on est ému, touché.

Jean-Baptiste Gillet.

 

 Jeudi 1er août - Cirque, musique, danse et participatif

18h : "Les idiots du village" (fanfare). François Martin et Julien Gautier

François Martin et Julien Gautier invitent à une déambulation dans le village de Précy-le-Moult.

19h30 : "Territoire des Ôtres". Compagnie Pochéros (Bertrand Duval)

Sur un sol en mouvement, il faut avancer pour rester immobile ! La situation est proposée, un jeu s’amorce entre les acteurs et le public. Perdre ses repères dans l’espace pour se recentrer sur la mécanique des corps, tel est le pari de cette soirée accompagnée musicalement par "Les idiots du village".

De gauche à droite : Bernard Duval, Pierre Bertrand et Léo Manipoud.

 

 Vendredi 2 août - Danse

19h30 : "Uomini" et "Io piango". Compagnie I Funamboli. Chorégraphie : Fabio Crestale

Dans "Uomini", quatre danseurs laissent entrevoir des failles dans lesquelles la violence peut s’exercer. Cette pièce révèle des corps marqués par une hostilité et une agressivité, symboles de harcèlement.

Quant à "Io piango" ("Je pleure"), il s'agit d'un solo dansé sur "Lascia Ch’io pianga", de Georg Friedrich Haendel.

"Uomini". De gauche à droite : Brian Ca, Arnaud Baldaquin, Andrea Apadula et Lozano Gomez.
Arnaud Baldaquin dans "Io piango".

21h : "Le langage des fleurs et des choses muettes". Compagnie Les Nébuleuses. Chorégraphie et interprétation : Sibille Planques

Inspiré par le poème "Élévation" qui figure dans "Les fleurs du mal" de Charles Baudelaire. Un voyage spirituel qui garde ouvert ce passage invisible à une nouvelle réalité, un re-nouveau du monde : le monde ne change pas mais l’attention que l’initié lui porte est modifiée.

 

 Samedi 3 août - Danse

19h : "Au fil des saveurs". Restitution de stage par Nathalie Pubellier

A partir de cinq "figures" relevées parmi d’autres par Roland Barthes pour décrire le discours amoureux, le déambulatoire livre des fragments d’intimité d’un couple. Ces figures, point de départ des conflits, protections et autres provocations, ont pour nom : "Altération", "Loquèle", "S’abîmer", "Vouloir-saisir" et "Errance".

Ce spectacle sera également présenté ce jour-là à Avallon, à 11h, dans les jardins de la mairie, rue Aristide Briand.

Les stagiaires de l'édition 2019. En rouge : Nathalie Pubellier.
"Au fil des saveurs".

20h : "What's the matter, j'ai un corps". Chorégraphie et interprétation : Alma Palacios

Qu’est-ce que la disparition d’un corps familier nous apprend du nôtre ? Mystère insondable, dont le voile ne sera pas percé ici, ni vérité donnée. Simplement vivre la surprise de l’incarnation, tout empli de ce qui ne se voit pas. Cette pièce est comme une enquête, où seraient développés le thème de la disparition et celui du corps vivant.

21h : "180#2". Compagnie Les Sept Marches. Chorégraphie et interprétation : Théo Marion-Wuillemin et Julie Richalet. Création musicale : Benjamin Bailly

"180#2" met en scène la contradiction entre l’autre et soi. Si l’autre peut nous gêner, il nous est pourtant indispensable. Aux tableaux du 17ème siècle, à Rubens et Lesueur, le duo emprunte ses couleurs surabondantes et ses corps entassés et/ou enlacés. Les deux danseurs étant liés l'un à l'autre, la danse se confine, s'arme de désirs et se plie aux forces extérieures.

De gauche à droite : Julie Richalet, Théo Marion-Wuillemin et Benjamin Bailly.

 

 Stage de danse : du lundi 29 juillet au samedi 3 août

Comme l'an passé, La Scène Faramine organise un stage de danse à Avallon ; il est encadré par Nathalie Pubellier.

Pour les stagiaires du niveau avancé, une restitution aura lieu le samedi 3 août à Avallon, en déambulation dans les jardins de la mairie mais également à Précy-le-Moult, dans le cadre du festival "L’art est dans le pré".

 

La Scène Faramine, cet été, c'est également :

  • Un spectacle jeune public, "Love box", ie 24 Juin, par la  Compagnie A&O (auteurs-interprètes : Joël Colas et Miriam de Sela).
  • Deux représentations hors les murs de "Diagonalement vôtre", un spectacle de la Compagnie Les Sept Marches, au Château de Maulnes, le samedi 14 septembre à 14h et à 17h

 

⇑ Haut de page

 

Le lieu

 

Une scène entre cour et jardin...

Un théâtre en extérieur dans le jardin d’une ferme du 17ème siècle

La Scène Faramine est un écrin de nature au charme singulier. Pourvu d’un plateau de 90m2, il est entièrement pré-équipé d’une installation lumière et son et protégé des intempéries par un vélum élégant intégré à cet environnement patrimonial.

La Scène Faramine est également un espace d’exposition atypique dans un parc arboré.

Construit grâce à un financement privé, ce théâtre est valorisé par l’association La Scène Faramine, reconnue d’intérêt général.

La dénomination du théâtre et de l'association s'inspire de la légende de La Bête Faramine qui peuple l'imaginaire de nos campagnes. On l'y nomme aussi La Vouivre ou Mélusine. Serpent, dragon ou oiseau, elle symbolise le travail sur soi et la pensée créatrice. On la rencontre notamment dans les légendes du Berry, du Sud Morvan ou du Poitou. Elle plonge ses racines dans les légendes païennes. Elle représente la force vitale, croyance ancestrale. C'est l'origine du mot "faramineux".

 

⇑ Haut de page

 

Notre projet

 

Partager des aventures culturelles et humaines en milieu rural, créer du lien, favoriser les approches sur les arts…

 
Le festival estival "L'art est dans le pré", des formes atypiques de rencontres avec le public

  • Spectacles, concerts
  • Soirée "Poésie et astronomie"
  • Sieste musicale
  • Bal contemporain
  • Bords de plateau
  • Lectures musicales
  • Performance et spectacles participatifs...
"El Como Quieres" (2018).
Gospel Young Sisters (2018). "Love Box" (2017).
"Le Voyage d’Ulysse" (2018). "L'étrangère" (2017).

 

 "Culture pour tous" et Éducation artistique et culturelle, une expérience complète, sensible et collective de l’art

  • Spectacle jeune public : une journée découverte "Les arts de la scène" pour les Centres de Loisirs.
  • Le programme d’action culturelle "Culture pour tous" se décline selon les propositions accueillies, dans une réflexion globale de projet fait avec et pour les publics, en collaboration avec les acteurs locaux.

Avec Anne Le Moigne ("Le farfadet et la graine", 2016). Avec Julien Barret et Apolline Roy ("Fais passer la parole", 2015). 
Avec Jordan Malfoy et Colas Lardeau ("Inmate", 2018).

 

 Exposition de sculptures dans le parc arboré, l’association de l’art avec la nature

Sculptures de Jean-Pierre Dillot.
Sculpture d'Ugo Guttadoro. Sculptures de Clive Manuel.
Le jardin des sculptures.

 Télécharger le dossier de présentation  

 

⇑ Haut de page

 

Nos partenaires

 

  • La Scène Faramine dialogue avec les structures locales pour stimuler et amplifier l’offre culturelle sur l’Avallonnais.

  • Elle agit pour que les actions menées en faveur de la création et de la diffusion sont mutualisées.

  • Elle tisse des liens et travaille en réseau avec les acteurs culturels de la région.

 

Partenariat de proximité... Partenariat culturel...

  

Ils se sont engagés à nos côtés :

 

Partenariat institutionnel

 

           

 

           

 

           

 

           

 

           

 

 

⇑ Haut de page

 

Dossier de presse

 

 Télécharger le dossier de presse  

 

⇑ Haut de page

 

Adhérer

 

Si vous souhaitez nous rejoindre et contribuer à la réalisation des différents projets, vous pouvez adhérer à l'association.

La Scène Faramine, association reconnue d'intérêt général, est autorisée à délivrer un reçu correspondant au montant de la contribution versée et ouvrant droit à 66 % de réduction fiscale.

Croiser les cultures, afin que leurs différences suscitent le dialogue et s'enrichissent, et refuser le repli sur soi et l'uniformisation des goûts et des personnalités, voilà les valeurs que nous souhaitons défendre.

 Télécharger le bulletin d'adhésion

 

⇑ Haut de page

 

Louer le lieu

 

Lieu de vie pour la diffusion et la création artistique, La Scène Faramine peut être mise à la disposition des personnes qui souhaitent valoriser le spectacle vivant, artistes et porteurs d'évènements culturels. Devis sur demande.

 

 Télécharger la fiche technique

 

⇑ Haut de page

 

Nous contacter

 

La Scène Faramine
5 rue des Acacias
Précy-le-Moult
89450
Pierre Perthuis
06 80 71 76 00
faramine@sfr.fr

 

⇑ Haut de page

 

Plan d'accès

 

La Scène Faramine est située dans le hameau de Précy-le-Moult, près du village historique de Pierre Perthuis et à proximité de Vézelay, pôle de développement des activités culturelles dans l'Avallonnais.

  • A 15 km d'Avallon
  • A 60 km au sud d'Auxerre
  • A 2h30 de Paris en train (gare de Sermizelles)
  • A 2h de voiture de Paris
 Lien Google Maps (mode plan)
 Lien Google Maps (mode satellite)
 

 

⇑ Haut de page

 

Pour mémoire (2018)

 

Les spectacles antérieurs à 2018 sont archivés dans les pages "Archives".

  

"Dans ma robe". Action culturelle
pour les écoles avallonnaises (18 juin)

  • Par ici la compagnie. Texte : Pierre Robineau. Avec Marianne Duvoux. Scénographie et costumes : Anne Lacroix. Mise en scène : Antoine Linguinou.
"Dans ma robe".

 

Festival "L'art est dans le pré" (du 30 juin au 28 juillet)

Onze spectacles en danse, musique et théâtre.

  • "La pluie d'été". [Théâtre]. Compagnie Les Pas perdus. Texte : Marguerite Duras. Mise en scène et interprétation : Laurence Despezelle-Pérardel. 30 juin.
  • "Le Voyage d’Ulysse". [Théâtre]. Texte de Homère, traduit par Philippe Jacottet. Mise en scène et adaptation de Claude Brozzoni et Jean-Damien Barbin. Création musicale : Pierre Ragu. Avec la participation de Louise Ragu (violon) et de Lila Abdelmoumène (danse). 7 juillet.
  • "Danse entre corps et pinceau...". [Performance Arts plastiques et danse]. Frédérique Lemarchand (artiste-peintre installée à Vézelay), avec Océane Delbrel, Julie Richalet et Théo Marion-Wuillemin (danseurs). 12 juillet.
  • Concert de Jazz. [Musique]. Trio Robin Mansanti (Robert Mansanti, Dexter Goldberg et Jean Bardy). 13 juillet.
  • "InMate". [Danse Hip-hop]. Compagnie Racine de Deux (Jordan Malfoy et Colas Lardeau). 19 juillet.
  • Concert de Gospel. [Musique]. Gospel Young Sisters. 21 juillet.
  • "Bovary, les films sont plus harmonieux que la vie". [Théâtre]. Compagnie Barbès 35 (Cendre Chassanne). D’après "Madame Bovary", de Gustave Flaubert. 24 juillet.
  • "Le Bal Pernette et Miniatures". [Danse et bal]. Compagnie Pernette. 26 juillet.
  • "El Como Quieres". [Danse]. Compagnie Toujours après minuit (Brigitte Seth et Roser Montlló Guberna). 27 juillet.
  • "A mot perdus". [Danse]. Compagnie Les alentours rêveurs (Serge Ambert). 27 juillet.
  • Sortie du stage de danse (niveau avancé). Travail chorégraphique. [Danse]. Nathalie Pubellier. 28 juillet.
  • "Six". [Danse]. Compagnie L'Estampe (Nathalie Pubellier). 28 juillet.
"La pluie d'été". DR.
"Le Voyage d’Ulysse".
"Danse entre corps et pinceau..."
Le Trio Robin Mansanti.
"InMate".
Gospel Young sisters.
"Bovary, les films sont plus harmonieux que la vie".
"Le Bal Pernette et Miniatures".
"El Como Quieres".
"A mots perdus".
"Six".

 

Exposition de sculptures "L'art est dans le pré" (du 13 juillet au 5 août)

  • Gilles Borgstedt, Bénédicte Charpentier, Ugo Guttadoro, Christine Lemaire, Peter Meyers, Jean de Saint-Phalle, Michèle Toutain et Ismail Yildirim.
Le jardin des sculptures.
Sculpture de Gilles Borgstedt. Sculpture de Bénédicte Charpentier.
Sculpture d'Ugo Guttadoro. Sculpture de Christine Lemaire.
Sculpture de Peter Meyers. Sculpture de Jean de Saint-Phalle.
Sculpture de Michèle Toutain. Sculpture d'Ismaïl Yildirim.

 

Stage de danse (du 23 au 28 juillet)

  • Premier stage de danse contemporaine dans l’Yonne, à proximité de Vezelay. Stage encadré par Nathalie Pubellier (niveau avancé) et par Sibille Planques (niveau intermédiaire). Compagnie l’Estampe.
Les stagiaires de l'édition 2018 avec, au deuxième rang, de gauche à droite : Sophie Bomo-Richalet, Nathalie Pubellier et Sibille Planques. 
Sortie du stage de danse (niveau avancé). Travail chorégraphique.

 

"Les Nuits étoilées de la Faramine" (30 juillet)

  • "Mars, on y va quand ?".  Astronomie et poésie, avec Gilles Sautot (astronome), Sophie Pincemaille (Compagnie d’Avigny) et Jean-Paul Richalet (scientifique).

Deux conférences sur la planète Mars, la lecture de deux nouvelles de Ray Bradbury puis la découverte de Mars, des étoiles et des principales constellations à l'aide d'un puissant laser. Les passionnés et les couche-tard ont ainsi pu observer dans une lunette et un gros télescope les merveilles du ciel d'été.

Sophie Pincemaille.
Gilles Sautot.
Jean-Paul Richalet.

 

Concert hors les murs de la Cité de la Voix (2 août)

  • Ensemble Al'Mira. Trio chant, guitare et percussions.
Ensemble Al’Mira. DR.

 

Des nouvelles de l'amour et des privilèges (4 août)

  • "Un amour satellitaire" et "Le nœud du pendu". Textes de Valéry Molet, avec Valérie Molet et Jean-Paul Mura.
  • "Ce que la vie signifie pour moi". Texte de Jack London, lu par Cendre Chassanne.
  • Intermède musical par Valentin Delbrel, guitariste.

 

"Les Escapades de La Faramine"

  • "Dans ce lavoir". Lila Abdelmoumène (danse) et Léna Gutke (flûte).

Propositions courtes (entre 20 et 30 minutes) par des artistes professionnels, ces spectacles miniatures de formes atypiques ont mêlé, cette année encore, danse et musique autour de lavoirs de la région. Ce fut le cas le 11 août, au lavoir de Noyers-sur-Serein, et les 8 et 9 septembre, au château de Maulnes.

Le lavoir de Noyers-sur-Serein. DR.  
Le château de Maulnes. DR. Lila Abdelmoumène et Léna Gutke.

 

⇑ Haut de page

 

Mentions légales

 

 

 Adresse postale

5 rue des Acacias
Précy-le-Moult
89450 Pierre Perthuis

 Téléphone

06 80 71 76 00

 Courriel

faramine@sfr.fr

Facebook

https://www.facebook.com/lascenefaramine

Instagram

https://www.instagram.com/scenefaramine/?hl=fr

 Nos licences d'entrepreneur de spectacles

Lic. 1/1052192 - 2/1034705 - 3/1052193
SIRET 519 022 347 00016 | APE 9001Z

 Crédits photos

Sauf mentions spécifiques, Georges Delbrel, Delphine Georges, Chantal Phelep-Depailler, Jean-Yves Phelep, David Richalet ou Jean-Paul Richalet

Graphisme

Audrey Prudhomme

 Conception du site

Sophie Bomo-Richalet, Chantal Phelep-Depailler, Jean-Paul Richalet et Jean-Yves Phelep

Réalisation du site

Jean-Yves Phelep

 

⇑ Haut de page